Jeux à imprimer

Les tables de soustraction

But : aborder les tables de soustraction en jouant avec ses amis, frères et soeurs

Comprendre la soustraction

Jeux à imprimer pour apprendre les tables de soustraction
Previous Image
Jeux à imprimer pour apprendre les tables de soustraction
Objectifs

Aborder les tables de soustraction en jouant.

Règle du jeu course à la soustraction:

La course de la soustraction est un petit jeu permettant aux enfants d'apprendre ou de réviser en s'amusant leur table de soustraction. Plus l'atmosphère de jeu sera détendue et plus l'enfant sera réceptif. Un adulte doit être présent lors de ces jeux pour aider, stimuler. Au début n'hésitez pas à mimer, souffler si besoin. L'échec est l'allié de la crispation. L'enfant doit être valorisé. La soustraction est une des opérations les plus complexes en calcul mental. Son mécanisme doit donc être appris par cœur dans une ambiance chaleureuse pour que l'enfant se sente à l'aise dans cet apprentissage.
Il est important de ne pas consacrer plus de 20 minutes à ce type de jeu.
Pour les enfants qui débutent cet apprentissage ou pour les enfants dyslexiques ou dysphasiques, ces jeux seront la base d'une stratégie à mettre en place pour les aider à concrétiser les soustractions. Pour ce faire, munissez-vous de pièces, jetons, crayons, pour imager chaque soustraction. L'important est que l'enfant dys visualise parfaitement ce que chaque opération veut dire. Donc si l'enfant se trouve sur la case 3-2, placez devant lui 3 stylos et demandez-lui d'en retirer 2 en expliquant que le premier chiffre « 3 » correspond aux 3 stylos et que le second chiffre « 2 » correspond au nombre de stylos qu'on doit retirer. Ensuite demandez-lui de lire l'opération et de répéter le résultat qu'il a trouvé en comptant les stylos. Avec cette méthode, votre enfant associera une quantité réelle d'objets à une opération abstraite. Puis petit à petit, obligez-le gentiment à se rappeler des résultats qu'il a précédemment trouvés. Dans le cas des enfants dyslexiques ou dysphasiques, gardez en tête que leur mémoire immédiate est défaillante. Il sera donc courant que votre enfant oublie très rapidement les résultats qu'il a trouvé. Veillez donc à ne pas mettre trop l'accent sur le fait qu'il a oublié.

Matériel :

-autant de pions que de joueurs -1 dé à 6 faces ou si vous n'avez pas de dé, 6 cartes à jouer (de l'as jusqu'au 6) ou 6 bouts de papier de taille identique où vous écrivez les numéros de 1 à 6. Les cartes seront placées face cachée.

Déroulement :

Déterminez qui doit commencer (le plus jeune, à la courte paille etc...). Chaque joueur place son pion sur la flèche « départ ». Le premier joueur lance le dé ou tire une carte au hasard. Puis il avance son pion d'autant de cases que le chiffre inscrit sur la face du dé ou sur la carte.
-Si la case de destination est une soustraction, il doit lire la case et donner le résultat de la soustraction. S'il n'y arrive pas, il retourne à la case départ.
-Si la case de destination est un dé, il doit relancé le dé ou retirer une carte pour continuer à avancer.
-Si la case de destination est la flèche « -4 cases », il recule de 4 cases et doit lire la soustraction qui se trouve sur la case de destination. S'il donne le résultat de la soustraction, il restera sur cette case, sinon il retournera à la case départ.
Une fois arrivé sur la dernière case, le joueur doit réciter entièrement la table de soustraction du chiffre concerné en démarrant à 0. S'il se trompe plus de 2 fois, il reste sur la case finale et attends le prochain tour pour tenter de réciter correctement la table de soustraction. Si le joueur suivant arrive aussi sur la dernière case et qu'il réussit à réciter avec moins de 2 fautes la table de soustraction, il est vainqueur.